Quelle formation pour demandeur d’emploi?

La formation reste un excellent moyen de se préparer et de faire une mise à jour des compétences en attendant un futur emploi. Face à un marché dynamique, il n’est pas question de stagner et d’ailleurs, les demandeurs d’emploi ne se font pas prier pour apporter de la valeur à leurs profils. Mais quelle formation faire quand on est un demandeur d’emploi ? On vous dit l’essentiel.

Formation professionnelle continue

La formation professionnelle en continu suite à une inactivité permet de faire le point. Vous pourrez acquérir de nouvelles compétences, et même développer une certaine expertise. Si vous évoluez dans le même secteur, vous pourrez obtenir une certification de qualification professionnelle, un titre professionnel et préparer un retour en grande pompe en entreprise.

A découvrir également : Quel est la clef de la vie ?

De cette façon, l’obsolescence des compétences est donc limitée et vous êtes toujours en phase avec l’évolution. Généralement, ce sont des formations susceptibles d’apporter de la valeur à votre profil, qui sont choisies.

Se former pour une reconversion professionnelle

A découvrir également : Financement refusé par Pôle emploi : comprendre les raisons et agir

Pour de nombreux demandeurs d’emploi, la période de recherche induit un changement d’objectif. Ce qui peut aboutir à une reconversion professionnelle vers un métier plus passionnant, en vogue ou ayant de beaux jours devant lui.

Apprendre un nouveau métier n’est donc pas exclu. À vous de voir en fonction de vos centres d’intérêt et la direction que vous souhaitez donner à votre vie professionnelle.

Prise en charge de la formation pour demandeur d’emploi

La période d’inactivité n’est pas synonyme de retrait total. Pour une meilleure réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi, les dispositifs ne manquent pas. Il y a une multitude de solutions. Bien évidemment, le compte personnel de formation (CPF) en est une. Vous pourrez bénéficier de vos droits pour obtenir vos certifications, un accompagnement à la validation de compétences et bien d’autres formations.

Il est également possible de se tourner vers l’aide individuelle à la formation. Si votre projet est validé, vous pourrez suivre la formation désirée. Aussi, vous pourrez en tant que demandeur d’emploi envisager de prendre en charge votre formation avec le chèque Pass Formation (CHPF). Là encore, votre projet peut être une création ou une reprise d’entreprise. Par contre, il peut juste être question d’une préparation pour un retour à l’emploi. Par ailleurs, pour certains professionnels, le contrat de professionnalisation est bénéfique.

Si l’inactivité est due à un licenciement économique, le demandeur d’emploi peut avoir accès à une formation grâce au contrat de sécurisation professionnelle (CSP). En revanche, si tout est encore flou, le conseil en évolution professionnelle permet au demandeur d’emploi de définir grâce à un accompagnement son projet professionnel.

Le statut de demandeur d’emploi n’est pas un frein à la formation. Bien au contraire, il s’agit d’un moment décisif pour faire des choix et définir son plan de carrière.

vous pourriez aussi aimer