Qu’est ce qui remplace le Fongecif ?

Avant 2020, le Fongecif était une organisation collaborative et interprofessionnelle présente dans toutes les régions françaises. Elle avait pour rôle de conseiller et d’aider les salariés à mettre en œuvre leur projet professionnel. Cependant, après l’établissement de la loi du 5 septembre 2018 sur la liberté de choix de l’avenir professionnel, les agences Fongecif sont devenues Transition Pro. Cette loi a donc commencé à prendre effet en janvier 2020.

Transition Pro : qu’est-ce que c’est ?

Transition Pro est une modalité spécifique. Elle consiste à mettre à disposition des salariés qui souhaitent effectuer une reconversion professionnelle un compte personnel de formation. Cela leur permettra de bénéficier d’un financement pour une formation certifiante.

A lire en complément : Devenir CPE en France : parcours, formation et conseils pratiques

Ce projet a remplacé le Congé Individuel de Formation (CIF), inactif depuis 2019. Il vise principalement les salariés du secteur privé, qu’ils aient un contrat à durée déterminée (CDD), un contrat à durée indéterminée (CDI), ou contrat à temps partiel.

Les missions de Transition Pro sont les suivantes :

A lire en complément : Stratégies efficaces pour motiver les apprenants à s'engager pleinement dans leur formation

  • Gestion de projets professionnels pour les employés actifs ou démissionnaires
  • Partage d’informations sur le CEP (conseil en développement de carrière)

Comment accéder à son compte Transition Pro ?

Le compte Transition Pro est accessible aux employés, demandeurs d’emploi, organismes de formation ou aux employeurs. Pour y accéder, il faut :

  • Vous rendre sur le site officiel de la transition professionnelle de sa région ;
  • Entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe ;
  • Cliquer sur « accéder à mon espace« .

Les informations d’identification et le mot de passe vous sont communiqués à l’avance lors de l’ouverture du compte.

Gestion du CPF de transition

La gestion du CPF de transition relève de la responsabilité des organisations de Transition Pro. Pour en bénéficier, un employé doit avoir fait preuve de 2 ans consécutifs (ou plus) de service dans l’entreprise. C’est l’ancienneté de service qui détermine la date de début de la formation.

Pour les salariés sous contrat à durée déterminée, il faut avoir 2 ans d’ancienneté sous contrat à durée déterminée dans l’année précédant la demande. Les personnes bénéficiant de l’OETH (obligation d’emploi des travailleurs handicapés) et les personnes licenciées pour motif économique ne sont pas tenues de remplir ces conditions.

Les organisations de transition professionnelle soutiennent personnellement chaque employé dans son département respectif. Pour commencer le processus, il suffit de contacter l’organisation la plus proche de chez soi.

L’action de formation doit être certifiante, enregistrée au RNCP ou au RS et éligible au CPF. Ses débouchés doivent correspondre aux réalités du marché du travail. En effet, la reconversion doit permettre de trouver un emploi ou de créer une entreprise dans sa région.

Les avantages de Transition Pro par rapport au Fongecif

Les avantages de Transition Pro par rapport au Fongecif sont nombreux et méritent d’être soulignés. L’accès à la formation est simplifié grâce à une procédure plus fluide et moins bureaucratique. Les demandeurs n’ont plus besoin de passer par un intermédiaire tel qu’un opérateur-conseil pour initier leur projet de reconversion professionnelle.

Transition Pro offre aux salariés une meilleure prise en charge financière. En effet, les frais pédagogiques ainsi que les éventuels coûts annexes liés à la formation sont pris en charge dans leur intégralité par l’organisme. Cette mesure permet donc aux individus de se former sans avoir à s’inquiéter des contraintes financières.

Les changements apportés par la réforme de la formation professionnelle

La réforme de la formation professionnelle a apporté plusieurs changements significatifs qui impactent directement le remplacement du Fongecif. Le Compte Personnel de Formation (CPF) est désormais universel et attaché à l’individu tout au long de sa carrière. Cela signifie que chaque travailleur dispose d’un crédit en euros qu’il peut utiliser pour se former.

Avec la mise en place du CPF de transition, les salariés peuvent bénéficier d’une rémunération pendant leur période de formation. En effet, grâce au dispositif Pro-A, ils ont la possibilité de suivre une formation certifiante tout en conservant leur contrat de travail et en étant indemnisés par un fonds spécifique.

Il faut mentionner l’importance accordée à l’accompagnement des individus dans leur projet professionnel. Des conseillers sont mis à disposition pour aider les demandeurs dans leurs démarches et les orienter vers les formations adéquates.

Soulignons que cette réforme favorise aussi la co-construction des parcours professionnels entre employeurs et salariés. Les entreprises sont encouragées à investir davantage dans la formation continue afin d’améliorer les compétences de leurs collaborateurs.

Ces changements offrent aux individus plus d’autonomie dans leur parcours professionnel et renforcent l’importance accordée à la formation tout au long de la vie. Le remplacement du Fongecif par ces nouvelles mesures permet donc une meilleure adaptation aux besoins actuels du marché du travail, en favorisant la reconversion et le développement des compétences.

vous pourriez aussi aimer